AIX EN COMMUN !

Déclaration de Dominique Sassoon suite à la candidature pour l’élection municipale d’Aix-en-Provence

Changer notre mode de vie

Nous devons changer notre mode de vie, nos comportements et nos priorités, c’est une nécessité et nous sommes prêts. Cette évolution progressive demande adaptation, information, responsabilité et compréhension pour un futur plus désirable.

Nous détenons le pouvoir, a titre individuel, de changer nos rapports avec les autres, et choisir au quotidien, d’utiliser les services collectifs plutôt que de convoiter la possession et privilégier l’individualisme.

La démocratie telle que nous la concevons envisage une société dans laquelle les citoyens entretiennent des relations égalitaires. Cette approche doit retrouver un nouveau souffle et le modèle politique doit faire en sorte de la preserver.

Le « commun » va entrer dans nos vies ! Le covoiturage devenir la règle vertueuse, le respect citoyen la norme. La municipalité sera un incubateur, un catalyseur pour offrir des outils et des moyens qui soutiendront les initiatives à vocation collective.

Rien ne sera imposé, mais encadré, facilité, pour privilégier la concertation publique et l’écoute des citoyens.

La redistribution des valeurs et la protection des libertés fondamentales seront garanties. Dans la ville, les quartiers, au niveau des citoyens aussi, tout sera conçu pour mobiliser le potentiel d’un territoire encore insuffisament exploité qui nous revient de droit. C’est avec des procédés qui s’inscrivent dans l’entraide et le collectif, qu’il sera possible d’obtenir une qualité de vie, meilleure et moins onéreuse dans laquelle la proximité et le lien social seront les fondements d’un engagement citoyen respectueux.

Mon parti, c’est ma ville !

Par Dominique SASSOON

Bien au delà des soucis de la vie quotidienne, des manigances souterraines et des petits arrangements s’ouvre pour ceux qui veulent pratiquer la politique autrement, un vaste domaine qui va de la pensée, à l’action en passant par l’effort et le partage.

Pour être chirurgien il faut du calme, du courage et vouloir aider les patients à retrouver une bonne santé, pour faire de la politique il faut surtout aimer les gens et agir pour leur bien.

Il est essentiel de tisser des liens, prendre le pouls sur le terrain, la tension de la place du marché, écouter, comprendre et pratiquer l’empathie à chaque instant.

L’avenir de notre ville se jouera au niveau local, en centre-ville et dans les quartiers, par la proximité, la chaleur humaine et une écoute bienveillante. Le rassemblement, l’unité, l’engagement par des propositions constructives sont des conditions nécessaires pour redonner confiance aux citoyens.

Il faut tenir compte des forces et des faiblesses de chaque idée, discerner et avoir de la considération pour son prochain en priorité. Les aixois, sont des gens mesurés et raisonnés, ils sauront reconnaître ceux qui sont proches et attentifs.

« Ensemble pour Aix » a pris son essor, avec conviction et sincérité.  Nous ressentons cette sympathie, cet élan pour une nouvelle façon de faire de la politique au service des femmes et des hommes qui aiment leur ville. Cette perspective nous oblige, cette confiance nous honore, et plus que jamais nous sommes déterminés à avancer, au plus près de vous tous, dans la joie et la bonne humeur.

Mon parti, c’est ma ville, ma vérité les aixois.

Rejoignez-nous nous avons besoin de vous.

Nos priorités pour Aix-en-Provence

Le projet politique tel que nous l’envisageons pour Aix-en-Provence s’articulera autour de trois grands axes : l’économie, l’écologie et la justice sociale. L’ensemble devant s’engager sur la révolution de la croissance en réduisant les blocages et les situations de rente.

La réforme métropolitaine est un prérequis pour que notre projet soit un succès. Cette réforme a connu des blocages importants et inconsidérés voire irresponsables notamment à cause des craintes instrumentalisées et exacerbées par l’équipe sortante. Ce sujet si complexe à appréhender par les néophytes a été sauvagement détérioré. La communication utilisée par les métro-sceptiques aixois a été délivrée à grands coup de fausses informations (invérifiables par un novice) pour manipuler ou tromper l’auditoire. Résultat, Aix-en-Provence a perdu des années à se battre contre le sens de l’histoire.

Ainsi avec l’association Ensemble pour Aix, nous cherchons depuis des mois à composer avec la frange constructive ou pragmatique des autres mouvements politiques, au cas par cas. Notre objectif est de rassembler des personnes de valeurs au profit de l’intérêt commun : l’exercice subtil consiste à provoquer un engagement sans heurter certaines sensibilités idéologiques ou morales. L’enjeu est de construire le compromis avec les forces politiques en place encore puissantes.

Sur le plan économique, l’urgence est d’exploiter le potentiel économique d’Aix-en-Provence, et cesser de miser, comme les autres collectivités territoriales, sur l’emploi public (dont le ratio/population est nettement supérieur à la moyenne française). Il est aussi urgent de développer un programme sincère de justice sociale et de rééquilibrage de l’investissement public – notamment en matière d’habitat, de formation, et de réhabilitation des espaces publics.

Pour y parvenir nous encourageons une politique résolument favorable à l’investisseur, notamment en termes d’aménagement foncier et de facilitation réglementaire, la mairie soutiendra les initiatives qui se présentent à la ville.

En outre, il est nécessaire d’équilibrer l’effort public en faveur des quartiers populaires (du Jas de Bouffan, Besson, Encagnane, Corsi …) d’abord en modifiant l’orientation du contrat de ville vers plus de sincérité, de participation et de mobilisation des fonds publics, mais aussi par la révision de la politique du logement, honteusement ségrégationniste et clientéliste dans notre ville. De telles transformations impliquent une coopération avec la communauté d’agglomération au profit de plus d’équité et de mixité, la question du logement étant devenue une priorité notamment pour les classes moyennes.

S’agissant de l’écologie et le développement durable, nous sommes favorables à une politique engagée car ce sujet est une préoccupation des aixois, il revient systématiquement lors de nos rencontres. L’action municipale peut agir à différents niveaux notamment en faveur de la lutte contre les habitats précaires et les passoirs énergétiques, le développement des transports en commun peu polluants et la promotion d’une politique axée sur la  revégétilisation de la ville. Enfin, Aix-en-Provence doit se distinguer en matière de développement durable par un projet ambitieux d’économie symbiotique et d’agriculture urbaine, qui renforcera les liens avec les autres communes de la communauté d’agglomération. Les surfaces disponibles sur le patrimoine de la ville, et restée inexploitées par un malthusianisme classique de l’équipe sortante, me permettent d’envisager un projet d’agriculture urbaine (ou d’agglomération) majeur que je soumettrai dans le cadre d’un appel à projet citoyen aux étudiants durant ma campagne. Notre projet aixois se dessine en cohérence avec notre vision de la métropole, comme un ambitieux plan d’aménagement du territoire, de restructuration du schéma de déplacements, d’une allocation optimale des ressources.

Aix en Provence en 2030 sera la ville symbiose, de l’économie symbiotique

Satisfaction des besoins essentiels, partage, gouvernance citoyenne, régénération des écosystèmes vivants, prospérité économique locale sont les valeurs dominantes de ce concept qui guidera toute notre action, si nous sommes en charge des affaires municipales.

Connaître Aix-en-Provence, une nouvelle politique en plus

L’association « Ensemble pour Aix », qui soutient la candidature du
Docteur Dominique Sassoon à l’élection municipale d’Aix-en-Provence, a été créée pour favoriser l’interaction entre l’animation politique et les exigences des citoyens afin qu’ils participent concrètement à la prise de décision.

Rassembler ce qui nous ressemble

Par Dominique SASSOON

Notre Président Emmanuel Macron nous a convaincu, dès le début, par un discours novateur, sortant des clivages partisans, et faisant la part belle à la société civile. La République En Marche a été créée pour mettre en œuvre cette nouvelle approche en prônant des engagements forts : exemplarité, esprit d’équipe, transparence, engagements citoyens, responsabilité.

Il a été également mentionné à de nombreuses reprises, la limitation du cumul des mandats, et le danger de laisser le contrôle aux baronnies locales.

Notre engagement est légitime !

C’est celui de la société civile, du citoyen engagé qui souhaite œuvrer pour sa ville, et faire le mieux possible pour tous ses administrés. C’est celui d’une équipe soudée, sans aucune volonté de conduire une carrière politique.  C’est celui de la réalité et du pragmatisme au service la vie et des contraintes quotidiennes, celui du contact direct avec la population, humble et sincère. Et non pas uniquement un engagement superficiel construit sur la communication, l’affichage et les réseaux sociaux. Il est porté par des aixois pour les aixois, qui connaissent leur ville depuis longtemps.

Aix est une ville fière et indépendante, à juste titre, forte de son patrimoine, de sa culture, de son passé, et ne se laissera pas dicter sa conduite ni par une métropole inéquitable, ni par un entre soi parisien.

Nous sommes ouverts et bienveillants, favorables à accueillir des personnes motivées et ayant de bonnes idées pour la collectivité. Il s’agit de rassembler ce qui nous ressemble, plutôt qu’exclure ce qui nous différencie. Ces vingt dernières années notre ville a changé et nous ne jetterons pas tout le travail déjà réalisé aux orties, même s’il faut le reconnaître tant de choses reste à faire, à améliorer à compléter, à transformer… .

Notre ambition, c’est agir pour une ville plus saine et plus prospère, au sein d’une métropole ambitieuse et juste.


Ville verte, ville de demain

Ce matin, encore une fois coup de massue ! Après les platanes, deux micocouliers abattus place Saint-Honoré à Aix-en-Provence.

TRIBUNE – La révolution tranquille, dans un an

Convaincre les aixoises et les aixois nécessite une cour assidue et des arguments convaincants.

Comment ne pas faire la cour à cette belle endormie, au cœur léthargique et empierré, à la périphérie disparate et souvent triste, et dont la tête est mélancolique et sans espoir.

Nous voulons une révolution tranquille, sans drames ni chasse aux sorcières, pour réveiller notre ville assoupie depuis trop longtemps. 
Les illusions du « changement dans la continuité » ne sont plus de mise. Nous voulons le pouvoir pour les créateurs, entrepreneurs, managers, et les leaders associatifs. Des gens qui se battent pour que leur ville décolle. Enfin. Nous ferons la révolution pour que Aix devienne enfin une cité qui fasse rêver et attire les compétences, donne leur chance à nos meilleurs talents, et sache arrimer dans son envol tous ses citoyens, quelle que soit leur origine, quel que soit leur quartier. La prospérité, nous la construirons pour tous, par l’entreprise, la formation, le soutien à l’investissement, une alliance intelligente avec la Métropole qui nous ouvre de formidables perspectives. .

Nous voulons une ville emblème du développement durable en Méditerranée, pour ne plus respirer un air pollué, pour échapper à un habitat collectif disgracieux, pour circuler sans embouteillage, et marier verdure et cité industrieuse.

Mais nous, c’est aussi vous. Pour vivre heureux, vivons ensemble.
Notre liste sera composée de personnalités sans antécédents judiciaires, issues principalement de la société civile, prêtes à se remettre en cause au terme de leur mandat, sans cumul des responsabilités dans l’espace.
Notre culture déontologique fait l’objet d’une charte précise inspirée de TRANSPARENCY INTERNATIONAL.

Nous appliquerons les procédures légales pour lutter contre la prise illégale d’intérêts, la concussion, le pantouflage, le favoritisme, le trafic d’influence, la corruption passive. Pour y parvenir nous collaborerons avec la haute autorité pour la transparence de la vie publique. Pour compléter le dispositif nous mettrons en place une cartographie et une hiérarchisation des risques, des procédures d’évaluation, et des contrôles comptables. Et enfin nous nommerons, au sein de la collectivité, un référent déontologique et un réfèrent alerte éthique

La gestion de l’intérêt général se conduit avec toutes et tous. La politique, dans une ville, c’est entre adultes consentants.  Et non pas un système vertical qui gratifie de temps à autres des enfants sages.

Les conseils citoyens

Ainsi, nous nous engageons à consulter les habitants, et à tenir compte de leurs arguments, en créant des conseils de citoyens (tirés au sort parmi les volontaires). Nous envisageons aussi de mettre en place sous forme de réunions mensuelles, un espace de discussion ouvert à tous pour échanger sur les problématiques aixoises. Afin de préparer et d’encadrer ces rencontres, nous demanderons à chacun de poser les questions qu’ils souhaitent voir aborder. Cela permettra d’apporter des réponses aux préoccupations formulées par les aixois.  Ces rencontres ne seront pas seulement des assemblées fantômes comme celles mises en place dans les quartiers dits sensibles, créées uniquement pour respecter la loi.
Nous nous engageons aussi à construire une nouvelle forme de gouvernance, profitant de l’ouverture des données publiques, s’appuyant sur les plateformes numériques pour construire et améliorer ensemble le service public du quotidien.

Pour cette révolution tranquille, nous avons besoin de vous, de vos idées, de votre engagement, de votre participation à la campagne. Notre mouvement a besoin de vous dès à présent. Et plus important, notre révolution, pour rester tranquille, aura besoin de vous après la victoire, pour que la promesse se réalise. Un bel avenir s’ouvre à Aix : à vous et à nous de le construire.

TRIBUNE – L’Europe, une chance pour le Pays d’Aix

L’offensive chinoise dans le domaine de la 5G, qui semble laisser les Etats européens désarmés, n’a eu d’égal que le chantage américain exercé sur les mêmes Etats pour qu’ils refusent de coopérer avec l’inquiétant Huawei.

Recent Posts
Commentaires récents